Plages du débarquement… lieux incontournables en Normandie.

En cette période de commémoration du débarquement en Normandie, j’en profite pour publier un article dédié à notre région. Celui-ci est composé essentiellement de photos réalisées au début du mois de juin 2021 à l’occasion d’un court séjour en Normandie. De ce fait, j’ai photographié certains villages, plages et ports de pêche.

D’abord, la météo était au rendez-vous… Le soleil a donc sublimé les paysages pendant ces quelques jours de découverte. Ainsi, la visite de quelques lieux historiques (pointe du Hoc, Omaha Beach, Utah Beach) a été mémorable.


Les paysages côtiers le long de la Manche entre Ouistreham et Barfleur sont très jolis.

Port-en-Bessin, quelques bateaux

Quant à la campagne normande, elle est encore très verte à cette époque…


Ensuite, en approche de l’une des cinq plages du débarquement de Normandie, Omaha Beach, il est possible de visiter l’Overlord Museum. C’est ainsi l’occasion de découvrir plusieurs véhicules militaires de l’époque.



Ensuite, non loin de Grandcamp-Maisy, la Pointe du Hoc se visite. Désormais, ce lieu de mémoire nous permet de prendre conscience des difficultés rencontrées par les alliés pour progresser en terrain ennemi. Le parcours est commenté et le terrain encore accidenté. En effet, il présente des cicatrices d’obus tombés à l’époque.


Plage de Quinéville, en direction de Saint-Vaast-la-Hougue…

Saint-Vaast-la-Hougue


Une des particularité à Saint-Vaast-la-Hougue est de pouvoir embarquer à bord d’un bateau amphibie pour relier l’île de Tatihou. Celle-ci abrite de nombreuses espèces d’oiseaux marins, son fort et sa tour Vauban. Ainsi, la tour Vauban a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008.

La bateau amphibie qui relie l’île de Tatihou


Et sa tour Vauban

Pour finir, il ne faut pas oublier de visiter Barfleur et le phare de Gatteville, situé plus au nord. Il domine le Cotentin avec ses 75 mètres de haut.

Phare de Gatteville

Un grand merci… Valeco !

La semaine dernière, j’ai reçu un petit colis. C’est avec émerveillement que j’ai découvert dans ce dernier une belle boîte sérigraphiée « 2021… Valeco, producteurs d’énergies renouvelables« … L’effet de surprise est immédiat !

Le couvercle de la belle boîte

En effet, je ne m’y attendais pas. Cette délicate attention me touche. Elle symbolise une collaboration assidue depuis plus de deux ans.

J’ouvre le couvercle… Et par conséquent, je découvre de beaux compartiments remplis de dragées chocolatées. Une jolie plaque, en chocolat également, à l’effigie du Groupe Valeco, compose la boîte. Elle occupe une bonne moitié de celle-ci. Visuellement, c’est très réussi ! Reste à goûter…

Boîte de chocolat offerte par le Groupe Valeco
L’intérieur du coffret… Un plaisir pour les yeux 🙂

C’est excellent ! Félicitations aux initiateurs de cette idée originale (le service Com’ ?) et au chocolatier par la même occasion.

Une plaque qui donne envie

Clins d’œil personnalisés 😉

Valeco, producteur d’énergies renouvelables

En dehors des remerciements au Groupe Valeco et à sa direction, je tiens également à remercier plusieurs membres des équipes avec qui j’ai échangé tout au long de l’élaboration des « outils informatiques » réalisés par Microminute.

En premier lieu, un grand Merci à Brice Auvray, responsable informatique chez Groupe Valeco, pour sa recommandation auprès des services foncier et communication. Il est l’initiateur de cette belle aventure qui a débuté en 2018.

Merci à Florent Pigeyre, responsable du développement territorial et foncier France, avec qui j’ai échangé sur le « module foncier » (ERP dédié à l’activité foncière du groupe) dans un premier temps.

Il a été développé et mis en production en quelques mois avec l’aide précieuse de Audrey Racine (référente foncier France). Audrey a suivi de près les évolutions du module. Nous avons échangé de nombreux mails pour parfaire celui-ci.

C’est dorénavant Etienne Lecluse, chef de projet applicatif, qui est mon nouvel interlocuteur pour faire évoluer cet ERP.

Avec cette première collaboration réussie, j’ai contribué au développement d’un outil extranet permettant la gestion de blogs à la demande du service communication du groupe.

Cette fois, j’adresse un grand merci à Valentine Boulet, responsable de la communication, et à Juliette Cuyeu, assistante de communication, avec qui j’ai beaucoup échangé sur ce projet (et principalement en période de confinement).

Pendant les tests, Maxime Peuziat, responsable régional éolien Sud-Ouest, a également apporté sa contribution pour optimiser le fonctionnement du module Blogs 2.0. Merci pour ces échanges !

Valeco, producteur d’énergies renouvelables, aux équipes dont l’énergie est positive !

Site du groupe Valeco : https://www.groupevaleco.com

La librairie Lello, une belle découverte à Porto !

Visiter la Librairie Lello est incontournable lors d’un séjour à Porto. Sa décoration intérieure et la profusion de livres qu’elle abrite vous séduirons. Ainsi, la « livraria Lello » (en portugais) est l’une des plus belles librairies au monde.

Façade de la librairie Lello à Porto (Portugal)
Façade de la librairie Lello à Porto (Portugal)

Faut-il réserver son ticket d’entrée pour visiter la librairie Lello ?

La réponse est « oui ».

Entrer dans cette librairie demande une certaine organisation puisqu’il faut préalablement réserver son ticket (5€) sur le site internet https://www.livrarialello.pt.

Une fois sur place, avec les mesures sanitaires liées au Coronavirus (fin octobre 2020), il est nécessaire de patienter derrière de nombreux touristes. Par conséquent, il faut compter une bonne demi-heure d’attente avant d’entrer.

On y est, c’est splendide !

La librairie Lello en vidéo

C’est une fabuleuse découverte ! Le décor rappelle de suite l’univers de la saga Harry Potter. Les livres se répartissent du sol au plafond dans une atmosphère feutrée, avec de jolies boiseries et des éclairages subtilement disposés. Un escalier central mène au 1er étage.

Les mesures sanitaires imposent une jauge de visiteurs et cela est plutôt intéressant pour découvrir le lieu. L’escalier en colimaçon est la grande curiosité de l’endroit : petits et grands posent pour la photo souvenir sur celui-ci !

Vue du 1er étage
De belles boiseries en perspective

Le bois prédominant

Le bois est partout. Il rend ce lieu à la fois chaleureux et mystérieux. On en oublie presque de consulter les livres exposés qui sont pourtant très nombreux…

Focus sur les livres
Vue sur la verrière, au 1er étage de la librairie

La librairie Lello possède aussi un sous-sol. Ne me demandez pas à quoi il sert, je n’en sais rien. Néanmoins, voici une petite vidéo de celui-ci :

Si vous aimez cet article, partagez-le 🙂

Fatscoot (trottinette tout-terrain) à Mont-Dore !

Profitant d’un séjour en Auvergne, au pied du pic du Sancy, j’ai pu faire quelques activités de montagne. J’ai particulièrement apprécié la trottinette de descente tout-terrain ou fatscoot pour les connaisseurs.

Descente en fatscoot

Le fatscoot est un engin à grosses roues ressemble à un VTT de descente, sans la selle, ni les vitesses. C’est une trottinette sur laquelle on peut placer ses pieds l’un à côté de l’autre (sur un plateau en métal).

L’idée est maintenant de dévaler une pente en pleine nature, tout en profitant de la vue sur la vallée. Le parcours aménagé et sécurisé est splendide !

Mon forfait en poche, je m’équipe d’un casque intégral pour emprunter le téléski qui m’amènera au sommet de la pente, mon fatscoot et moi…

Fatscoot à la montagne

Après 5 bonnes minutes de montée, c’est le moment d’y aller. Je vois qu’il y a 2 parcours : un vert et un rouge. Je vais donc commencer par le vert, le plus facile.

C’est parti… Les sensations arrivent doucement. Il faut bien sûr freiner pour ne pas prendre trop de vitesse. Le freinage est efficace. Les virages se succèdent, la vue est là, c’est fantastique !

Évidemment, je ne pouvais m’empêcher de filmer ma session fatscoot avec une caméra embarquée. Voici la vidéo :

La trottinette de descente tout-terrain, c’est vraiment top 🙂

Retrouvez cette incroyable descente en fatscoot sur Youtube.

Pour information, j’ai payé mon forfait 20€. Il comprend le forfait remontée mécanique (en téléski), la location du fatscoot et du casque intégral.

Les cerfs-volants de Berck-sur-Mer (édition 2019)

Du 6 au 14 avril 2019, il y avait un grand rassemblement de cerfs-volants à Berck-sur-Mer, dans le nord de la France ! La 33ème édition des rencontres internationales de Cerfs-volants… J’y étais 🙂

Ciel encombré (de cerfs-volants) à Berck-sur-Mer

Je n’avais jamais vu autant de cerfs-volants… Il faut dire que la plage de Berck est adaptée ! Même à marée haute, l’étendue de sable entre le boulevard maritime et la mer est impressionnante. Pas besoin de serrer les coudes pour contempler ces objets volants même si les touristes étaient nombreux.

Prévoyez tout de même une bonne demi-heure de marche pour rejoindre la plage si vous venez en voiture ! En effet, les parkings du centre-ville sont bondés et la circulation très difficile.

Un mille-pattes ?

Le spectacle en vaut la chandelle. Les cerfs-volants sont magnifiques… De formes et tailles différentes… Ils évoluent au-dessus du public composé de petits et grands. Les conducteurs de ces engins volants, novices ou avertis, ont tous le même objectif : garder leur cerf-volant en l’air ! Pas toujours simple…

Ce qui est bien, c’est qu’il y a des baraques à frites sur le boulevard maritime (la Belgique n’est pas si loin) et les frites y sont succulentes. On attend longtemps son « américain-saucisse », mais quel bonheur !

Et puis, on fini par craquer… A force de voir des cerfs-volants, on achète un cerf-volant pour tenter notre chance 🙂 Si vous faites de même, commencez par une voile, c’est moins cassant ! Merci au vendeur de cerfs-volants berckois pour ce conseil avisé.

A l’an prochain pour l’édition 2020 🙂